Nuremberg 2019

Pour les professionnels du monde du jouet, Nuremberg est le salon international par excellence. Plus de 2900 exposants, imaginez un peu…! On dépasse le million d’articles présentés sur place, répartis dans 19 halls dont certains ont des proportions complètement invraisemblables. Bref. Le salon du jouet de Nuremberg, c’est l’endroit idéal pour dénicher de petites pépites inconnues. Chez YoDa, nous lorgnions donc du côté de l’Allemagne depuis un peu plus de trois ans maintenant, et avons enfin pu franchir le pas.

C’est donc à la force de ses petits pieds et de son anglais moyen que le Da, accompagné de deux acolytes et grands enfants, a fait le grand saut pour participer à la plus grande chasse au trésor qu’il lui ait été donné de voir…

Y participer pour faire de jolies trouvailles, pour vous proposer toujours de nouvelles raisons d’imaginer, de vous émerveiller et de vous amuser, avec ou sans vos enfants. Parce qu’entre nous, comme disait l’autre, le jeu est une affaire bien trop sérieuse pour être confiée aux enfants !

Allez, assez parlé ! Survolons un peu les allées !

Premiers pas

Traversée des halls côté bois et matériaux nobles…cliquez sur les images pour avoir la légende !

La chasse aux trésors, ça creuse

Et comme il faut bien combler nos besoins primaires, nous avons expérimenté la cuisine locale…enfin…locale…un restaurant du coin typique de pas du coin. ^_^.

La suite des aventures

Nous nous sommes arrêtés à chacun des stands. Avons tout observé de très près au cours de journées bien remplies. Voici une petit aperçu de ce que nous avons vu les jours suivants. Petit, l’aperçu, parce qu’il faut bien vous réserver quelques surprises pour plus tard, n’est-ce pas ? 😉

Eh, dites, vous ne pensiez tout de même pas que nous allions revenir les mains vides ? 😀

Toutes les bonnes choses ont une fin

Malheureusement, il a bien fallu partir. A quoi bon faire des trouvailles si on ne peut pas en faire profiter tout le monde ? Alors, après un dernier petit tour dans la ville de Nuremberg, nous avons fait nos valises, pour le plus grand plaisir de nos pieds meurtris par ces journées de marche intensive.

La fin, c'est aussi un nouveau début, non ?

Une fois rentré, il fallait bien se rendre à l’évidence. Le travail allait devoir reprendre. Catalogues à éplucher, commandes à passer…nous allons être encore bien occupés à essayer de vous surprendre !

Laisser un commentaire